Rechercher

Les plantes grasses : votre bouclier contre les ondes



Avoir une plante grasse est devenu un vrai effet de mode. Quels sont les avantages de ces plantes. Contribuent-elles vraiment à l’absorption d’ondes ?


L’effet des plantes grasses (succulentes) sur l’absorption des ondes électromagnétiques et du bruit


Téléphones portables, laptop, tablettes antennes relais, etc. L’utilisation de tous ces outils fait partie de notre quotidien. Malheureusement, la plupart d’entre eux émettent des ondes néfastes pour notre santé. Là-dessus, l’idée d’avoir des plantes grasses a émergé. Pourquoi ? Parce que ces plantes ont la propriété de vous protéger contre ces ondes électromagnétiques.


Avoir une plante grasse : où la mettre ? Quels sont ses effets ?


La réputation des plantes grasses n’est plus à discuter. Plusieurs personnes témoignent de leurs bienfaits : sommeil calme et profond, tranquillité et sérénité d’esprit, etc. Le principal effet d’une plante grasse est cependant la lutte contre l’absorption excessive d’ondes électromagnétiques. En effet, ces plantes vous protègent des effets néfastes des ondes. En ce qui concerne leur emplacement, vous pouvez privilégier ces pièces.

  • Votre bureau : vous êtes environné d’appareils, imprimantes, ordinateurs et d’autres encore. Donc une plante grasse bien placée sur le bureau limitera votre exposition à ces ondes.

  • Votre cuisine : la cuisine est remplie d’appareils électroménagers : four, gazinière, frigidaire, etc. Pour limiter l’absorption de ces ondes, placez une plante grasse dans un coin de la pièce.

  • Votre chambre à coucher : la chambre à coucher est également idéale pour accueillir cette plante, elle contribuera à des nuits agréables et réparatrices.

  • Votre salon : En plus de constituer un élément de décoration, elle sera également votre alliée pour limiter l’absorption d’ondes dégagées par le téléviseur, les ordinateurs et les appareils présents dans cette pièce.

Comment procéder à l’entretien de ces plantes grasses dépolluantes ?


Sachez d’abord qu’il y a de nombreuses plantes grasses. Il est difficile de connaître les besoins et les spécificités de chacune d’entre elles. L’idéal est de n’acheter que deux ou trois espèces. Il vous sera ainsi plus facile de vous remémorer l’entretien à leur apporter. Le cactus, par exemple, n’a pas besoin de beaucoup d’eau : pas besoin donc de l’arroser chaque jour. Comme le chameau ou le dromadaire, il stocke l’eau. Une séance d’humidification hebdomadaire suffit largement. Dans tous les cas, l’idéal est de demander aux vendeurs quelles sont les routines pour les plantes que vous avez achetées.


Les plantes grasses : peut-être un effet de mode finalement ?

Nous le savons tous, ce qui fait sensation fait vendre. Quoi de plus sensationnel que la peur des ondes magnétiques. C’est peut-être cela finalement, la peur d’être trop exposé à ces ondes qui fait que nous considérons ces plantes comme des « remèdes miracles ». Force est de constater que les avis sont mitigés. Et pourtant, nous ne pouvons pas passer outre le fait qu’il y a beaucoup de témoignages des changements au niveau de l’état de santé des personnes qui ont adopté ces plantes dans leur intérieur.